Jean-Yves Glémée, un “Chevalier” fait “Officier”